Accueil

Le Groupement des associations de personnes handicapées du Richelieu-Yamaska est un organisme communautaire autonome tel que défini dans la Politique de l’action communautaire du Québec. Il regroupe des associations de personnes handicapées et de parents de personnes handicapées engagées dans la promotion des intérêts et la défense collective des droits des personnes handicapées.

Nouvelles

  • Des personnes déficientes intellectuelles et autistes, oubliées du déconfinement

    Source: Radio-Canada – 9 octobre 2020 – Les parents de personnes vivant avec une déficience intellectuelle et l’autisme estiment que celles-ci sont les grandes oubliées du déconfinement. Ces personnes n’ont pas toutes retrouvé leurs activités de jour et leurs ateliers de travail comme avant la pandémie. (Cliquez pour accéder à l’article complet) Anne-Louise Despatie (accéder… Continuer la lecture Des personnes …  Lire la suite...
  • Intégration et maintien en emploi des personnes handicapées

    Source: Site de l’Office des personnes handicapées du Québec – 8 octobre 2020 – Des milieux de travail inclusifs pour un Québec riche de tous ses talents Les personnes handicapées sont des individus à part entière qui peuvent contribuer au développement économique de leur milieu et au succès de l’entreprise pour laquelle elles travaillent. Prendre… Continuer la lecture Intégration et …  Lire la suite...
  • Il a fallu une pandémie pour prouver que ce que les étudiants handicapés demandent depuis des années était possible

    Source: Huffpost – 3 septembre 2020 – La réponse des écoles à la pandémie de COVID-19 montre que l’apprentissage en ligne est possible, mais que les étudiants handicapés ont besoin de plus de soutien. En pleine pandémie de COVID-19, le passage à l’enseignement en ligne dans plusieurs universités a marqué l’avancement de ce que les étudiants… Continuer la lecture Il a …  Lire la suite...
  • Des personnes handicapées veulent une commission

    Source: La Presse – 25 septembre 2020 – Au cours des derniers mois, l’exode des préposés aux soins à domicile vers les CHSLD a entrainé un problème de main-d’œuvre qui inquiète le Comité d’action des personnes vivant des situations de handicap (CAPVISH) (Cliquez pour accéder à l’article complet)  Lire la suite...